Mon espace Archives

Notice descriptive

  • 58 J Fonds Claude Leymarios
58 J 129 - 138 ; 58 J 27 - 30 ; 58 J 1 - 10 ; 58 J 19 - 26 ; 58 J 32 - 34 ; 58 J 333 -

Activités relatives aux fouilles archéologiques

1968-1995
Informations biographiques :

En septembre 1988, se clôt à Fréteval, l'une des dernières campagnes de fouilles archéologiques qui se déroulèrent sur le site du château féodal pendant 21 ans. Une durée aussi longue - de 1968 à 1988 - sur un même chantier mérite d'être soulignée : celle-ci tient - avec une surface à fouiller importante - autant à la configuration des lieux et à celui qui dirigea, d'année en année, les fouilles à Fréteval (une dernière campagne eut lieu en 1989 sous la direction de Philippe Bouclet, ancien stagiaire, mais le risque d'éboulement de la muraille rend maintenant les fouilles dangereuses).

Claude Leymarios écrit : « Vingt stages, 469 adolescents accueillis représentant plus de 6000 journées/stagiaires, je pense que ces chiffres suffisent à marquer l'ampleur de notre investissement personnel » . Responsable des fouilles de Fréteval, il innova en animant, en liaison avec le Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l'Environnement (C.D.P.N.E.) des stages pour jeunes de 13 à 18 ans, en 1979 à Coulommiers-la-Tour, et à partir de 1980, à Fréteval. En effet, au début des années 80, les stages d'archéologie s'adressaient généralement à des étudiants et à de tout jeunes adultes. Par la suite, cette initiative fit école.

Claude Leymarios a su faire « parler » la terre et rendre ce langage intelligible à plusieurs générations de stagiaires. Son étude des plans et des textes anciens - en ce sens, le médiéviste est plus avantagé que le préhistorien - la prospection aérienne, ont complété le travail sur le terrain, associé à une solide expérience des relations humaines.

Les différents comptes rendus, études et articles de presse ont porté à la connaissance du public et des spécialistes l'état d'avancement des recherches sur le site.

Fréteval est un rare exemple de donjon circulaire du XIe siècle, comportant à la fois des archaïsmes et des innovations sur le plan architectural. Il fut détruit aux environs de 1427-1429. L'histoire a retenu la défaite d'Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre, qui, marchant sur Fréteval dont il a perçu l'importance stratégique, est battu par la garnison du château, l'entrevue du même Henri II avec Thomas Beckett qui établit la fragile paix de Fréteval en 1170 et la bataille qui opposa Philippe Auguste à Richard Coeur de Lion en 1194 et qui vit la victoire de ce dernier.


Pour aller plus loin

Le formulaire de recherche :